Trèfle des prés, Trèfle violet

Trifolium pratense L., 1753

Classe : Equisetopsida Ordre : Fabales Famille : Fabaceae Genre : Trifolium
2 taxon(s) inférieur(s) agrégé(s) sur cette fiche

  • 507
    observations

  • 43
    communes

  • 78
    observateurs

  • Première observation
    1979

  • Dernière observation
    2017
Abdelbaki Benyoub - Anne-laure Plisson - Anne-lise Macle - Anne-marie Lanquetuit - Baptiste Merhan - Bernard Christol - Bernard Nicollet - Blandine Delenatte - Brugot Didier - Bruno Tessier Du Cros - Christian Bertini - Christophe Albert - Christophe Girardon - Claire Bazoge - Claude Roger - Clotilde Sagot - Cynthia Llas - Cyril Coursier - Cédric Dentant - Damien Combrisson - Daniel Fougeray - Daniel Roche - Dominique Vincent - Edouard Chas - Emilie Granger - Emmanuel Evin - Emmanuel Icardo - Emmanuelle Dova - Eric Ollieu - Eric Vannard - Etienne Dupuis - Fanny Giraud - Frédéric Goulet - Gabriel Gonsolin - Gilbert Billard - Guy Wittebolle - Hervé Varreau - Hugues Merle - Hélène Quellier - Jean-charles Villaret - Jean-françois Lombard - Jean-pierre Dalmas - Joël Puissant - Julien Charron - Julien Ugo - Julien-pierre Guilloux - Jérôme Foret - Manon Garnier - Marc Corail - Marcel Baisset - Marcel Chaud - Marie-geneviève Nicolas - Marion Digier - Martial Bouvier - Matthieu Charrier - Maëlle Talichet - Melissa Vegara - Michel Bouche - Mireille Coulon - Muriel Della-vedova - Olivier Lefrançois - Olivier Senn - Pascal Campagne - Patrick Ancey - Pierre Bernard - Pierre Dumas - Pierre Salomez - Richard Bonet - Robert Chevalier - Roger Claude - Régis Jordana - Salomez Pierre - Samy Jendoubi - Sylvie Durix - Séverine Magnolon - Thierry Chevallier - Tommy Bulle - Vincent Nobili

Informations sur l'espèce

Ce trèfle très fréquent est une plante dressée de 10 à 40 cm de haut. Les feuilles ont trois folioles ovales, molles, velues, souvent ornées d'un croissant blanc, et ont des stipules dont la partie libre, triangulaire, est brusquement rétrécie en une pointe fine. Les fleurs pourpre rose parfois blanchâtres sont réunies en grosses têtes rondes. Leur calice a 10 nervures et un tube poilu à l'extérieur.
Ce trèfle vit dans les prairies et les forêts claires du collinéen au subalpin. Bien que très commun, il peut être confondu avec le trèfle intermédiaire (Trifolium medium) mais la forme de la stipule et la pilosité du calice permettent de l'en différencier. En altitude, il donne une variation alpine, le trèfle des neiges (Trifolium pratense var. villosum), plus prostrée, plus velue et aux fleurs blanc rosé ou blanc jaunâtre.
Champs labourés | Lisières et clairières | Mélèzins | Parcs et jardins | Pelouses alpines et subalpines | Prairies de fauche
Subcosmopolite
Lagopus pratensis (L.) Bernh., 1800 | Triphylloides pratensis (L.) Moench, 1794

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles