Stipe à tige laineuse, Stipe de France

Stipa eriocaulis Borbás, 1878

Classe : Equisetopsida Ordre : Poales Famille : Poaceae Genre : Stipa

  • 447
    observations

  • 27
    communes

  • 75
    observateurs

  • Première observation
    1979

  • Dernière observation
    2018
Abdelbaki Benyoub - Anne-marie Lanquetuit - Argentier Bruno - Arnaud Jean-pierre - Auffray Yannick - Baisset Christian - Baisset Marcel - Balme Joseph - Baptiste Merhan - Bellon Jean-pierre - Bernard Nicollet - Bernard Pierre - Bianco Gilbert - Bouvier Michel - Brugot Didier - Burle Jacques - Caullireau Guy - Chevalier Robert - Christophe Albert - Claire Bazoge - Cortot Hervé - Cretin Patrice - Cyril Coursier - Cédric Dentant - Dalmas Jean-pierre - Daumark Bruno - Derivaz Serge - Despas Pascal - Dominique Vincent - Dumas Pierre - Emmanuel Evin - Emmanuelle Dova - Eric Ollieu - Estachy Robert - Faure Joël - Faure Robert - Fiat Denis - Fourrat Gérard - Francou Michel - Frédéric Goulet - Gilbert Billard - Gonsolin Gabriel - Hugues Merle - Jean-charles Villaret - Jean-philippe Telmon - Jean-pierre Dalmas - Joël Faure - Juge Joseph - Lepape Claude - Marcel Baisset - Marie-geneviève Nicolas - Martin Jean-paul - Michaud Roger - Michel Bouche - Mireille Coulon - Mottet Jean-claude - Nicolas Marie-geneviève - Nicollet Bernard - Nicollet Jean-pierre - Olivier Lefrançois - Olivier Senn - Payan Simon - Peyron Joseph - Pierre Dumas - Pierre Salomez - Roche Daniel - Roger Claude - Salle Bernard - Salomez Pierre - Salvador Hervé - Semiond Patrice - Sigaud Jean - Thomas Bernard - Turc-gavet Pierre - Varreau Hervé

Informations sur l'espèce

Le stipe à tige laineuse est une plante vivace de la famille des Poacées, de 30 à 60 cm de haut, formant des touffes denses. La tige est feuillée jusqu'au sommet. Les graines portent une très longue arête (20 à 30 cm) genouillée, glabre sous le genou et couverte de poils longs et soyeux au dessus. Ces longues arrêtes plumeuses faisant penser à une chevelure argentée rendent cette graminée facilement reconnaissable. On rencontre cette plante sur des terrains rocailleux secs à très secs et plutôt sur sol calcaire.
C'est le vent qui permet la dissémination des graines grâce au long plumet soyeux. Des plantes du genre stipa sont utilisées comme plantes d’ornement grâce à leur valeur décorative. Attention à ne pas confondre le stipe à tige laineuse (Stipa eriocaulis) avec le stipe penné (Stipa pennata), plante peu commune dans le parc national des Ecrins. Chez (Stipa eriocaulis), le bord de la glumelle externe est velu sur toute sa longueur, les jeunes feuilles des rejets stériles sont sans mouchet de poils à l’extrémité et la base de l’arête est jaunâtre à maturité. Chez (Stipa pennata), le bord de la glumelle externe est glabre dans son tiers supérieur, les jeunes feuilles des rejets stériles sont pourvues d’un mouchet de poils à l’extrémité et la base de l’arête est brun foncé à maturité.
Pelouses sèches montagnardes
Européenne occidentale
Stipa pennata subsp. eriocaulis (Borbás) Martinovský & Skalický, 1969

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles