Silène nutans, Silène penché

Silene nutans L., 1753

Classe : Equisetopsida Ordre : Caryophyllales Famille : Caryophyllaceae Genre : Silene
2 taxon(s) inférieur(s) agrégé(s) sur cette fiche

  • 263
    observations

  • 34
    communes

  • 62
    observateurs

  • Première observation
    1979

  • Dernière observation
    2018
Abdelbaki Benyoub - Baptiste Merhan - Bernard Christol - Bernard Nicollet - Blandine Delenatte - Bouvier Michel - Brugot Didier - Bruno Tessier Du Cros - Christian Bertini - Christophe Albert - Claire Bazoge - Claire Chapurlat - Claude Roger - Clotilde Sagot - Cynthia Llas - Cyril Coursier - Cédric Dentant - Damien Combrisson - Daniel Fougeray - Daniel Roche - Dominique Vincent - Edouard Chas - Emmanuel Evin - Emmanuelle Dova - Eric Ollieu - Eric Vannard - Etienne Dupuis - Gilbert Billard - Guy Wittebolle - Hugues Merle - Hélène Quellier - Jean-charles Villaret - Jean-françois Lombard - Jean-pierre Dalmas - Joël Puissant - Julien Ugo - Julien-pierre Guilloux - Luc Bianchini - Ludovic Imberdis - Marc Corail - Marcel Baisset - Marie-geneviève Nicolas - Marion Digier - Matthieu Charrier - Michel Bouche - Mireille Coulon - Olivier Lefrançois - Olivier Senn - Olivier Warluzelle - Patrice Semiond - Pierre Dumas - Pierre Salomez - Place Jacques - Remy Moine - Richard Bonet - Robert Chevalier - Régis Jordana - Salomez Pierre - Samy Jendoubi - Sylvie Durix - Séverine Magnolon - Tommy Bulle

Informations sur l'espèce

Cette plante de 20 à 70 cm de haut, couverte de poils très courts, a des tiges le plus souvent non ramifiées, visqueuses dans la partie supérieure. Les feuilles sont opposées, allongées, sessiles sauf celles du bas. Les fleurs blanc jaunâtre parfois rosées ont 5 pétales profondément divisés en 2 lobes étroits souvent enroulés et un calice couvert de poils glanduleux. Cette plante commune vit dans les stations chaudes jusqu'à l'étage alpin.
On peut confondre le silène penché avec le silène d'Italie (Silene italica) qui lui ressemble beaucoup. Celui-ci a des fleurs d'un blanc pur parfois un peu rosé, généralement dressées à l'épanouissement, avec des pétales bifides à lobes arrondis, un calice très long de 16 à 20 mm et un anthophore égal ou supérieur à 6 mm. C'est une espèce xérothermophile vivant dans les lieux très secs surtout à l'étage montagnard. Le silène penché quant à lui a un calice plus court, mesurant de 7 à 15 mm et un anthophore inférieur ou égal à 4 mm, pubescent.
Bords de chemins, de routes et de voies ferrées | Forêts d'adret | Friches et broussailles | Lisières et clairières | Pelouses alpines et subalpines | Pelouses sèches montagnardes
Eurasiatique
Lychnis nutans (L.) Scop., 1771 | Oncerum nutans (L.) Dulac, 1867 | Otites nutans (L.) Opiz, 1852 | Silene nutans var. subverticillaris Rouy & Foucaud, 1896 | Silene rubens Vest, 1821 | Viscago nutans (L.) Fourr., 1868

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles