Rosier des montagnes, Églantier des montagnes

Rosa montana Chaix, 1785

Classe : Equisetopsida Ordre : Rosales Famille : Rosaceae Genre : Rosa

  • 74
    observations

  • 22
    communes

  • 38
    observateurs

  • Première observation
    2003

  • Dernière observation
    2018
Abdelbaki Benyoub - Anne-marie Lanquetuit - Baptiste Merhan - Bernard Christol - Bernard Nicollet - Christophe Albert - Christophe Girardon - Clotilde Sagot - Cynthia Llas - Cédric Dentant - Daniel Fougeray - Dominique Vincent - Emmanuel Icardo - Emmanuelle Dova - Eric Ollieu - Eric Vannard - Frédéric Goulet - Guy Wittebolle - Hélène Quellier - Jean-charles Villaret - Jean-pierre Dalmas - Joël Faure - Joël Puissant - Julien Charron - Julien-pierre Guilloux - Manon Garnier - Marie-geneviève Nicolas - Michel Bouche - Nicolas Bertrand - Nicolas Marie-geneviève - Olivier Lefrançois - Olivier Warluzelle - Pierre Dumas - Pierre Salomez - Richard Bonet - Régis Jordana - Samy Jendoubi - Tommy Bulle

Informations sur l'espèce

Cet églantier de 1 à 2 m de haut a des rameaux souvent pruineux ou teintés de pourpre portant des aiguillons grêles, droits ou un peu peu arqués. Les feuilles sont vert foncé, glauques ou violacées, glabres. Les fleurs sont roses. Les sépales sont entiers - ou tout au plus 2 pennatifides -, dressés après la floraison et persistants sur le « fruit ». Pédicelles floraux, sépales et cynorrhodons sont couverts de poils glanduleux.
Les cynorrhodons ne sont pas de vrais fruits au sens botanique du terme mais sont constitués par le réceptacle floral, creux et devenu charnu. Les « grains » contenus à l'intérieur sont en fait les vrais fruits, des akènes, qui contiennent chacun une graine. Le rosier des montagnes a des feuilles imparipennées dont les 2 ou 3 paires de folioles sont écartées. C'est une espèce vivant sur les pentes sèches et assez commune sur le territoire du parc des Écrins. Le rosier des montagnes a des feuilles imparipennées dont les 2 ou 3 paires de folioles sont écartées. C'est une espèce vivant sur les pentes sèches et assez commune sur le territoire du parc national des Écrins.
Eboulis | Forêts d'ubac | Friches et broussailles | Lisières et clairières | Pelouses alpines et subalpines | Pelouses sèches montagnardes
Européenne
Ozanonia montana (Chaix) Gand., 1883 | Rosa arvensis var. montana (Chaix) Lindl., 1820 | Rosa burmiensis Cornaz, 1891 | Rosa communis subsp. montana (Chaix) Rouy & E.G.Camus, 1900 | Rosa communis var. alpestriformis Rouy & E.G.Camus, 1900 | Rosa communis var. portentosa Rouy & E.G.Camus, 1900 | Rosa communis var. tardata (Gren.) Rouy & E.G.Camus, 1900 | Rosa glauca subsp. montana (Chaix) Perrier, 1917 | Rosa tardata Gren., 1876

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles