Bois de Sainte-Lucie, Amarel

Prunus mahaleb L., 1753

Classe : Equisetopsida Ordre : Rosales Famille : Rosaceae Genre : Prunus

  • 77
    observations

  • 19
    communes

  • 29
    observateurs

  • Première observation
    1980

  • Dernière observation
    2017
Abdelbaki Benyoub - Baptiste Merhan - Bernard Nicollet - Bouvier Michel - Chevalier Robert - Christophe Albert - Claire Bazoge - Cyril Coursier - Cédric Dentant - Dominique Vincent - Emmanuelle Dova - Eric Ollieu - Guy Wittebolle - Hervé Varreau - Hugues Merle - Jean-pierre Dalmas - Joël Puissant - Julien Ugo - Marie-geneviève Nicolas - Matthieu Charrier - Mireille Coulon - Pierre Bernard - Pierre Dumas - Pierre Salomez - Richard Bonet - Salomez Pierre - Sylvie Gille-naves - Séverine Magnolon - Vincent Nobili

Informations sur l'espèce

Arbrisseau ou arbuste de 4 à 10 m de hauteur, le bois de Sainte-Lucie se reconnaît à ses petites feuilles arrondies, plutôt coriaces et souvent un peu pliées le long de la nervure centrale. Ses fleurs blanches, regroupées par 4 à 8, donneront des petites cerises de la taille d’un pois, rouges puis noires à maturité. Cette espèce très exigeante en lumière affectionne les haies, les lisières et les coteaux ensoleillés.
En été, on reconnaît facilement le bois de Sainte-Lucie, notamment grâce à ses petites cerises souvent groupées par 2 ou 3 et pas toutes mûres en même temps. Ces petites baies à la pulpe amère sont très appréciées par les oiseaux. Ce prunier est utilisé comme porte-greffes pour les cerisiers domestiques devant garder un développement réduit et fructifier rapidement.
Friches et broussailles
Eurasiatique
Cerasus corymbosa St.-Lag., 1880 | Cerasus mahaleb (L.) Mill., 1768 | Druparia mahaleb Clairv., 1811 | Padellus mahaleb (L.) Vassilcz., 1973 | Padus mahaleb (L.) Borkh., 1797 | Prunus odorata Lam., 1779

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles