Prunier de Briançon, Prunier des Alpes

Prunus brigantina Vill., 1786

Classe : Equisetopsida Ordre : Rosales Famille : Rosaceae Genre : Prunus

  • 173
    observations

  • 5
    communes

  • 14
    observateurs

  • Première observation
    1980

  • Dernière observation
    2015
Bernard Nicollet - Claire Broquet - Cortot Hervé - Cyril Coursier - Cédric Dentant - Eric Vannard - Hélène Quellier - Joël Faure - Juge Joseph - Marcel Baisset - Nicollet Bernard - Pierre Bernard - Pierre Salomez - Varreau Hervé

Informations sur l'espèce

Le prunier de Briançon (Prunus brigantina) est un arbuste pouvant atteindre 5 m de hauteur. Ses feuilles ovales sont dentées et en cœur à la base. Ses fleurs, groupées par 2 à 5 sont blanches et de petites tailles. Elles donneront des petites prunes jaunes à saveur acerbe et très courtement pédonculées. Cette espèce endémique du sud-ouest des Alpes est présente sur les pentes ensoleillées et arides.
On rencontre cet arbuste entre 1 100 et 1 900 m d’altitude en bordure des chemins ou des parcelles autrefois cultivées. Il forme parfois des fourrés denses et se rencontre surtout à proximité des villages ou des pâtures où autrefois l’Homme l’a favorisé. Jadis, notamment dans le Briançonnais, on récoltait les fruits de ce prunier sauvage pour l’amande de leur noyau riche en matières grasses. Après broyage et pressage au moulin, les amandes donnaient la fameuse « huile de marmotte », fine, douce et parfumée.
Friches et broussailles | Haies et talus
Endémique Ouest alpine
Armeniaca brigantiaca (Vill.) Pers., 1806 | Prunus armeniaca subsp. brigantiaca (Vill.) Dippel, 1893 | Prunus brigantiaca Chaix, 1785 | Prunus brigantiaca Vill., 1786 | Prunus brigantiaca var. microcarpa Cariot, 1879 | Prunus brigantiaca var. nicaeensis Bornet ex Burnat, 1896 | Prunus domestica subsp. brigantina (Vill.) Bonnier & Layens, 1894

Audio (1)


Le prunier de Briançon, chronique nature avec la RAM, radio associative de l'Embrunais

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles