Potentille du Dauphiné

Potentilla delphinensis Gren. & Godr., 1848

Classe : Equisetopsida Ordre : Rosales Famille : Rosaceae Genre : Potentilla

  • 355
    observations

  • 9
    communes

  • 32
    observateurs

  • Première observation
    1999

  • Dernière observation
    2017
Bernard Girerd - Bernard Nicollet - Blandine Delenatte - Carole Desplanque - Christophe Albert - Cynthia Llas - Cyril Coursier - Cédric Dentant - Daniel Fougeray - Daniel Roche - Dominique Vincent - Dumas Pierre - Eric Hustache - Eric Ollieu - Eric Vannard - Hélène Quellier - Jean-pierre Nicollet - Joël Puissant - Marc Corail - Marie-geneviève Nicolas - Matthieu Villetard - Nicollet Jean-pierre - Olivier Warluzelle - Pierre Dumas - Pierre Salomez - Puissant Joël - Richard Bonet - Salomez Pierre - Samy Jendoubi - Sylvie Durix - Thierry Anel - Tommy Bulle

Informations sur l'espèce

A l'étage montagnard, cette plante vivace peu atteindre plus de 60 cm (et un peu moins dans le bas du subalpin). Ses tiges assez rigides et ramifiées au sommet partent d'une souche robuste. Ses feuilles, longuement pétiolées, sont composées de 5 belles folioles qui partent d'un même point. Celles-ci sont fortement dentées et couvertes de poils appliqués. En pleine floraison, ses fleurs jaunes de plus de 3 cm de diamètre détiennent dans le genre le record de taille avec leurs 5 pétales étalés pratiquement sur un même plan.
Cette potentille est protégée au niveau national et européen. Endémique ouest-alpine et emblématique du parc national des Écrins, elle peut être confondue avec la potentille de Thuringe lorsque cette dernière présente des feuilles à seulement 5 folioles. Néanmoins, ses tiges sont beaucoup plus flexueuses et ses fleurs plus petites.
Lisières et clairières | Pelouses sèches montagnardes
Cas particulier : voir commentaire
Potentilla intermedia subsp. delphinensis (Gren.) Bonnier & Layens, 1894

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles