Pédiculaire tubéreuse

Pedicularis tuberosa L., 1753

Classe : Equisetopsida Ordre : Lamiales Famille : Orobanchaceae Genre : Pedicularis

  • 103
    observations

  • 21
    communes

  • 44
    observateurs

  • Première observation
    1976

  • Dernière observation
    2018
Abdelbaki Benyoub - Baptiste Merhan - Bernard Nicollet - Brugot Didier - Christophe Albert - Claire Bazoge - Claude Roger - Cynthia Llas - Cédric Dentant - Daniel Roche - Dominique Vincent - Emmanuelle Dova - Eric Ollieu - Eric Vannard - Frédéric Goulet - Gilbert Billard - Hugues Merle - Jean-charles Villaret - Jean-françois Lombard - Joël Faure - Joël Puissant - Julien-pierre Guilloux - Leger Jean François - Ludovic Imberdis - Marie-geneviève Nicolas - Marion Digier - Mireille Coulon - Mottet Jean-claude - Muriel Della-vedova - Nicollet Jean-pierre - Olivier Senn - Olivier Warluzelle - Pierre Dumas - Pierre Salomez - Richard Bonet - Robert Chevalier - Roger Claude - Régis Jordana - Salomez Pierre - Samy Jendoubi - Sylvie Durix - Thierry Maillet - Tommy Bulle - Vincent Nobili

Informations sur l'espèce

Cette plante fait partie des trois pédiculaires à fleurs jaunes observables sur le parc national des Écrins. Elle se distingue de la pédiculaire chevelue (Pedicularis comosa) par le « casque » de ses fleurs qui se prolonge en long bec droit. D'autre part, ses sépales sont découpées (dents du calice lobées) à la différence de la pédiculaire élevée (Pedicularis ascendens) pour qui les sépales sont plutôt entières (dents du calice ((sub)entières).
Un petit critère supplémentaire pour distinguer la pédiculaire tubéreuse (Pedicularis tuberosa) de la pédiculaire élevée (Pedicularis ascendens) : pour la première, les fleurs restent d'un blanc jaunâtre quelles que soient les conditions tandis que, pour la deuxième, il arrive que la tête et le bec deviennent rouges dans des conditions de sécheresse. Sur le territoire du parc national des Ecrins, une quatrième, la pédiculaire feuillée (Pedicularis foliosa), possède également des fleurs jaunes mais ses longues bractées dépassant nettement la taille des fleurs, la distinction est facile.
Landines de haute altitude | Pelouses alpines et subalpines
Européenne méridionale
Pedicularis tuberosa var. minor Gaudin, 1829

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles