Marguerite des Alpes, Leucanthémopsis des Alpes

Leucanthemopsis alpina (L.) Heywood, 1975

Classe : Equisetopsida Ordre : Asterales Famille : Asteraceae Genre : Leucanthemopsis
1 taxon(s) inférieur(s) agrégé(s) sur cette fiche

  • 268
    observations

  • 22
    communes

  • 70
    observateurs

  • Première observation
    1977

  • Dernière observation
    2017
Abdelbaki Benyoub - Albert Christophe - Anne-lise Macle - Baptiste Merhan - Bernard Nicollet - Blandine Delenatte - Bouche Michel - Brugot Didier - Chamagne Philippe - Christophe Albert - Clotilde Sagot - Cyril Coursier - Cédric Dentant - Daniel Roche - Daumark Bruno - Dentant Cédric - Dominique Vincent - Dupuis Etienne - Emilie Granger - Emmanuel Icardo - Emmanuelle Dova - Eric Ollieu - Eric Vannard - Etienne Dupuis - Fanny Barbe - François Dusoulier - Gonsolin Gabriel - Hugues Merle - Hélène Quellier - Jean-françois Lombard - Jean-philippe Telmon - Jendoubi Samy - Joël Puissant - Julien Charron - Julien-pierre Guilloux - Jérôme Foret - Laurent Dardanelli - Lionel Daudet - Lombard Jean-françois - Ludovic Imberdis - Manon Garnier - Marc Corail - Marie-geneviève Nicolas - Marion Digier - Mathieu Cortial - Michel Bouche - Mireille Coulon - Mottet Jean-claude - Nicolas Bertrand - Nicollet Bernard - Nicollet Jean-pierre - Nils Paulet - Olivier Deguerry - Olivier Senn - Olivier Warluzelle - Peyret Pierre-henri - Pierre Bernard - Pierre Dumas - Pierre Salomez - Richard Bonet - Roger Claude - Régis Jordana - Salomez Pierre - Samy Jendoubi - Serge Derivaz - Sylvie Durix - Sébastien Lavergne - Séverine Magnolon - Tommy Bulle - Vincent Nobili

Informations sur l'espèce

Cette petite marguerite de 5 à 15 cm de haut s'identifie facilement grâce à ses feuilles au limbe découpé en lobes étroits et brusquement rétréci à la base. La tige, nue sur une grande partie, porte un capitule dont les bractées sont bordées de brun noir. Elle vit dans les pelouses rocailleuses et les pierrailles d'altitude ainsi que sur les moraines, plutôt sur silice.
Comme chez les « vraies » marguerites, le capitule porte au centre de nombreuses petites fleurs tubulées jaunes et, au pourtour, des fleurs ligulées blanches : les « pétales » de la marguerite. En raison de ses feuilles laciniées, la marguerite des Alpes ne peut guère être confondue avec une autre, si ce n'est avec Leucanthemopsis alpina subsp. minima, une sous-espèce dont les feuilles sont tomenteuses. C'est une plante des montagnes du sud-ouest de l'Europe.
Eboulis | Moraines | Pelouses alpines et subalpines
Européenne
Chamaemelum alpinum (L.) E.H.L.Krause, 1905 | Chrysanthemum alpinum L., 1753 | Chrysanthemum hispanicum Willk., 1865 | Chrysanthemum pulverulentum auct. non (Lag.) Pers., 1807 | Leucanthemopsis pallida subsp. pulverulenta (Lag. ex Pers.) O.Bolòs & Vigo, 1988 | Leucanthemum alpinum (L.) Lam., 1779 | Leucanthemum alpinum subsp. pulverulentum sensu Bonnier, 1922 non (Lag.) Sampaio | Leucanthemum alpinum var. hispanicum Gaut. | Leucanthemum pulveruletum Samp., 1913 | Matricaria alpina (L.) Desr., 1792 | Pontia alpina (L.) Bubani, 1899 | Pyrethrum alpinum (L.) Schrank, 1792 | Tanacetum alpinum (L.) Sch.Bip., 1844

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles