Aubour des Alpes, Cytise des Alpes

Laburnum alpinum (Mill.) Bercht. & J.Presl, 1835

Classe : Equisetopsida Ordre : Fabales Famille : Fabaceae Sous-Famille : Papilionoideae Tribu : Genisteae Genre : Laburnum

  • 13
    observations

  • 4
    communes

  • 5
    observateurs

  • Première observation
    2005

  • Dernière observation
    2018
Cédric Dentant - Emmanuelle Dova - Jean-christophe Gattus - Marie-geneviève Nicolas - Pierre Salomez

Informations sur l'espèce

Cet arbuste de 4 à 7 m de haut se reconnaît à ses feuilles à 3 folioles allongés et à ses longues grappes pendantes chargées de fleurs jaunes et odorantes. On peut toutefois le confondre avec le faux-ébénier (Laburnum anagyroides). Alors que chez le premier, les jeunes rameaux, le dessous des feuilles et les gousses sont glabres, ils sont velus chez le deuxième. L'aubour des Alpes pousse dans les bois clairs principalement à l’étage montagnard.
Si le faux-ébénier est connu dans une grande partie de la France, l'aubour des Alpes se tient plutôt dans les reliefs de l'est. Les deux espèces - qui peuvent s'hybrider – sont utilisées comme plantes ornementales.
Forêts d'adret | Forêts d'ubac | Friches et broussailles
Européenne
Cytisus alpinus Mill., 1768 | Cytisus alpinus var. pilosus Wettst., 1901 | Cytisus angustifolius Moench, 1794 | Cytisus laburnum subsp. alpinus (Mill.) Bonnier & Layens, 1894 | Laburnum alpinum var. pilosum (Wettst.) Koehne, 1893

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles