Géranium des Pyrénées

Geranium pyrenaicum Burm.f., 1759

Classe : Equisetopsida Ordre : Geraniales Famille : Geraniaceae Genre : Geranium

  • 74
    observations

  • 29
    communes

  • 29
    observateurs

  • Première observation
    1983

  • Dernière observation
    2017
Baptiste Merhan - Bernard Nicollet - Brugot Didier - Camille Boccon-gebeaud - Christophe Albert - Clotilde Sagot - Cédric Dentant - Dominique Vincent - Emmanuel Evin - Eric Ollieu - Eric Vannard - Hervé Varreau - Jean-charles Villaret - Jean-pierre Dalmas - Joël Puissant - Julien Charron - Marcel Baisset - Marie-geneviève Nicolas - Marion Digier - Maëlle Talichet - Mireille Coulon - Pascal Campagne - Pierre Dumas - Pierre Salomez - Richard Bonet - Régis Jordana - Sylvie Gille-naves - Séverine Magnolon - Tommy Bulle

Informations sur l'espèce

Cette plante commune atteint une taille moyenne de 50 centimètres. Ses tiges mollement pubescentes et glanduleuses dans le haut, portent des feuilles velues, au limbe circulaire incisé et crénelé. Ses fleurs, groupées par deux à la cime de pédoncules bifides, sont composées de 5 pétales nettement échancrés de couleur lilas à fuchsia.
Le géranium des Pyrénées est une plante vivace qui a un penchant nitrophile. Ce géranium, au nom d'espèce à connotation géographique assez précise, pousse un peu partout en France. Il s'appelle ainsi car l'auteur en fit une description originale à partir d'un spécimen venant des Pyrénées.
Bords de chemins, de routes et de voies ferrées | Sols des milieux ouverts
Européenne méridionale
Geranium barbatum Kitt., 1829 | Geranium depilatum (Sommier & Levier) Grossh., 1928 | Geranium perenne Huds., 1762 | Geranium pyrenaicum var. depilatum Sommier & Levier | Geranium umbrosum Waldst., 1805

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles